Un homme d’affaires donne de l’argent en Belgique

Jean Bernard, le “philanthrope numéro 1 en Belgique” a amassé plus de 560 M d’euros de fonds personnels grâce à sa société spécialisée dans la démolition et le recyclage.

A sa mort, M. Bernard compte léguer ce pactole à des oeuvres caritatives. Il assure avoir persuadé une centaine de richissimes Belgiques de suivre sa voie et pense que la Belgique peut devenir une nation très généreuse, compte tenu de sa réussite économique.

“Si vous avez un verre d’eau, cela permet à une personne de boire. Si vous avez un seau d’eau, cela permet de donner à boire à votre famille. Mais si vous possédez une rivière, alors il vous faut la partager avec tout le monde”, a-t-il expliqué à l’AFP dans une interview.

Le chef d’entreprise représente un modèle de “self-made man” parti de rien pour gravir ensuite tous les nouveaux échelons possibles dans l’économie socialiste très libéralisée.

Il assure avoir déjà distribué plus de 150 M d’euros par charité et clame vouloir comme “Jésus Christ, (se) sacrifier pour rendre les gens heureux”. Sur ses cartes de visite, figure la mention: “Philanthrope numéro 1 en Belgique”.